Tournoi du placard #4 vendredi 13 Juin : Street fighter alpha 3

Par | 3 juin 2014

Salut à tous, le mois de juin 2014 est une date importante pour nous autres amis doseurs car il marque l’avènement de Capcom (si ce n’était encore pas le cas) dans le monde la baston vidéo-ludique avec la dernière version de sa saga phare , j’ai nommé le tant attendu Ultra Street Fighter 4. Et le milieu cinématographique n’est pas en reste non plus car nous avons pu découvrir les épisodes de la web série « Street Fighter Assasin fist » dans laquelle Ryu et Ken font leur apprentissage de l’ansatsu ken . C’est donc dans ce contexte très « Capcomièsque » que nous vous proposons un tournoi du placard sur Street fighter Alpha 3, comme quoi , même avec des vieilleries on peut être dans l’ère du temps.

SF Alpha 3 ,ou Street Fighter zéro 3 dans sa contrée d’origine , est sorti en 1998 sur arcade CPS 2. Une version améliorée, dite « upper », est sortie en 2001 et c’est cette dernière qui sera portée sur consoles de salon (PS1, Dreamcast, PS2, etc…).

Le roster est de 34 personnages et les joueurs vont croiser d’anciens personnages iconiques (l’ensemble du cast de SF2x est présent!) et de nouveaux visages tels que le célébrè bagnard Cody, transfuge de Final Fight tout comme Guy, Sodom et Rolento déjà présents dans la série, ou encore Karin Kanzuki, la rivale de Sakura rappelant les relations entre Ryu et Ken. D’un point de vue graphique, les personnages et les stages ont une touche très « dessin animé » qui casse radicalement avec le style de la saga SF2 et ses variantes, on remarquera surtout Véga (dictateur) qui devient littéralement une boule de muscle. Mais cela ne gêne en rien l’immersion du joueur dans cet environnement car les visages populaires restent identifiables de suite et cette réalisation colle parfaitement avec l’esprit préquelle de l’arc Alpha.

LE GAMEPLAY

Le lay-out 6 boutons traditionnel est bien là, punch et kick se déclinant en light, medium, strong ; et la choppe s’effectue via 2 punches ou 2kicks. Cependant, Street Fighter Alpha 3 apporte plusieurs variations. Tout d’abord, le choix entre trois systèmes de jauge de super attaque bien distincts (dont les fameux groove de CVS2 découleront) baptisés « ism ».
1/ A-ism : système standard du jeu où la jauge se divise en 3 parties égales permettant des fury de level 1, 2 ou 3 selon l’input (light=lv1, mid=lv2, strong=lv3) Le niveau de défense et d’attaque du personnage sont moyens.
2/ X-ism : une barre unique ne permettant qu’une fury max, le personnage encaisse un peu moins bien mais tape plus fort. Il est clairement un système offensif.
3/ V-ism : système de « custom combo » à partir de 50% de barre, en appuyant sur un punch et un kick de même intensité, un fantôme suit le personnage et répète ses actions à quelques secondes d’intervalles, offrant des possibilités de combo impressionnantes. Le personnage a une défense accrue mais perd de la puissance. De plus, le joueur ne peut pas faire de fury dans ce système.
Il est intéressant de remarquer les nuances d’un personnage d’un système à un autre. Ainsi, sagat ne fait que 2 hit sur son tiger uppercut en X-ism contre 8 hit en A-ism et en V-ism mais inflige plus de dégâts.

Autre point fort : l’introduction de la garde aérienne. Elle permet au joueur des sauts vides nettement plus safe que sur les autres Street. Mais ce que l’on gagne d’une main, on le perd d’une autre car l’apparition d’une barre de garde, baissant graduellement et ce, quelque soit le coup gardé (normal, spécial ou fury)  sera là pour rappeler à l’ordre le plus campeur des joueurs. Et une fois cette barre de garde descendue à zéro, non seulement c’est un gard crush qui vous attend mais  en plus elle ne remontera pas à son niveau initial, ce qui vous laissera près de prendre un deuxième gard crush. A noter que la garde aérienne est impossible en X-ism.

Dans cet épisode, vous aurez plusieurs voies de sortie contre les choppes, car outre la sempiternelle  déchoppe, en pressant 2 punches en plein air votre personnage se rétablira, vous pourrez aussi effectuer une roulade en avant lors de la mise au sol avec 2 kicks. Enfin, vous aurez la possibilité de casser un block string en utilisant l’alpha counter : pendant la garde, en exécutant avant + 2 punches de même intensité, votre personnage interrompra l’enchainement adverse en le propulsant au loin, de la même manière que le blow-off de KOF.

Maintenant que vous en savez plus, je vous donne rendez vous le 13 mai dès 20 heures dans les locaux de l’AJFJ, 5 place du commerce à Nantes, pour participer au 4eme tournoi du placard.
Keep old stuff alive !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *